« Recevoir le Prix Art Humanité est non seulement une belle reconnaissance et un facteur de motivation mais aussi un encouragement définitif pour la poursuite de ma pratique artistique.

 

À l'occasion de la remise du prix, nous avons fait de nombreuses rencontres et créé des liens qui nous ont aidés à élargir nos perspectives et qui ont débouché sur de passionnantes collaborations.

Nous avons notamment été invités à présenter la pièce lors du symposium Digital Risks in Situations of Armed Conflict organisé par le CICR à Londres. Cette collaboration a largement contribué au développement du projet. Par son soutien financier, l'organisation internationale a rendu possible la finalisation de la machine de profilage, le passage du stade de prototype expérimental à dispositif fonctionnel, renforçant ainsi son impact et sa crédibilité lorsqu’elle est présentée comme artefact critique. Mais cette exposition orchestrée par l’organisation fut aussi une occasion unique et privilégiée de rencontrer des personnes d’expérience qui, par leurs retours, ont fait évoluer le projet. En effet, cela a été pour nous une expérience des plus enrichissantes et formatrices en termes de communication et de relations publiques.

De plus, grâce à la visibilité obtenue par ce prix, nous avons reçu une demande croissante de la part d’institutions culturelles au niveau international pour présenter l’installation, telles que le Mirage Festival à Lyon en France ou l’Athens Digital Art Festival en Grèce. 

Nous tenons à remercier la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève pour leur confiance et leur soutien, ainsi que tous les organisateurs et partenaires du Prix Art Humanité. »

Marta Revuelta, lauréate du Prix Art Humanité 2018