Tristan Bartolini a remporté le Prix Art Humanité

Le 15 octobre 2020 a eu lieu la 6e édition du Prix Art Humanité, au campus de la HEAD – Genève. Cette cérémonie, en présence, a réuni quelque 150 invité-e-s. Le Prix du Jury a été attribué à Tristan Bartolini pour son travail « L’inclusif-ve ».

 

Le Prix, créé en 2015 par la Croix-Rouge genevoise, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la HEAD – Genève, Haute école d’art et de design, récompense un projet qui allie, avec sensibilité et succès, élan artistique et engagement humanitaire.

 

Le Prix de l’édition 2020 a été remis à Tristan Bartolini pour sa réalisation « L’inclusif-ve ».

Tristan Bartolini est diplômé Bachelor en Communication visuelle. Pour son travail de diplôme, il s’est intéressé à la faille de la définition du genre, à cette zone indéfinie qui se situe entre les deux extrêmes que sont le féminin et le masculin. Entre les deux, nous dit-il, il existe une infinitude de possibilités de s’identifier.

 

Partant du constat que notre alphabet ne permet pas d’exprimer tout le spectre du genre, Tristan a imaginé des signes qui permettraient de signifier cette inclusivité et cette diversité des possibles. Les nouveaux signes qu’il propose sont un mélange graphique des lettres qui composent les terminaisons masculine et féminine ; ils s'utilisent pour remplacer les terminaisons de certains mots genrés de notre langue.

 

« Ainsi avec l’inclusi­f-ve, il nous est permis de se définir en tant que Père, Fils, Parrain, mais surtout en tant que Femme », conclut Tristan Bartolini.

Doté de 5 000 francs, le Prix était ouvert aux étudiantes et étudiants ayant accompli au moins quatre semestres à la HEAD – Genève, ainsi qu’aux titulaires d’un Bachelor ou Master datant de moins de cinq ans. Les travaux ont été jugés en fonction de leur originalité, de la qualité de leur réalisation et de leur cohérence avec le thème du Prix.

Dany Champion, Karen Pisoni et Marion Vergne ont reçu le Prix du Public

Le public a également eu la possibilité d’élire le candidat de son choix et de lui attribuer le Prix du public, doté de 2 000 francs. Grâce à une diffusion de la cérémonie en streaming sur Facebook, les personnes présentes et à distance ont pu suivre intégralement la cérémonie et voter pour l’une des cinq œuvres finalistes.

Dany Champion, Karen Pisoni et Marion Vergne ont ainsi été désignées lauréates du Prix du Public pour leur travail en Architecture d’intérieur « CarEvents ».

Dany Champion, Karen Pisoni et Marion Vergne ont répondu à la sollicitation de Caritas qui souhaitait repenser l’espace de sa boutique comme un lieu de convivialité, d’atelier et de vente d’articles de seconde main. En tenant compte des besoins de mixité sociale, d’écoute et de solidarité, le trio a conçu un projet qui réinvente de fond en comble la nature du lieu d’accueil. La société change, les besoins évoluent. L’architecture d’intérieur est sans doute le moyen le plus écologique de recycler un espace, de le transformer et de le valoriser sans détruire. « Ce projet amène à réfléchir sur les conditions de l’être humain se heurtant aux difficultés du quotidien, qu’elles soient sociales, financières ou politiques. »